BANC PUBLIC

​friction théâtrale

pour la rue

 

Dans un jardin public, sur un banc, se rencontrent deux personnages. L'un, plutôt jeune, est un comédien venu là pour dire des textes. Programmé par les responsables culturels de la ville, il interpelle le public et, montant sur le banc, s'apprête à exercer son art lorsque qu'il est arrêté dans cette tâche par un personnage plus âgé, sorte de vagabond marginal, qui, comme chaque jour depuis très longtemps, vient s'asseoir sur ce banc. 

 

 

"Banc Public est un impromptu intelligent

respectueux de l'art théâtral du texte,
du savoir‐jouer, de l'intimité entre le public et les acteurs....
Un petit bonheur dirait Brassens !

Comme quoi dans la rue on n'est pas obligé

de bâtir des tours de Babel,

de faire de l'artifice et de l'esbroufe!
Il suffit d'un peu d'art et d'humilité...
Le public est attentif à ce qui le touche humainement ...
Et envoyer de l'alexandrin de Molière sans en avoir l'air,

c'est tout aussi spectaculaire qu'une acrobatie tapageuse !
Le théâtre dit de rue y gagne en profondeur et en sensibilité…
Paul‐André Sagel."

Le spectacle peut se jouer deux fois dans l’après midi, sur un banc public, dans un endroit plutôt calme comme une zone piétonne ou bien un jardin. Il peut être vu et entendu par un demi-cercle d’environ 200 personnes.

Il ne demande aucune préparation technique. 



 

 

Le spectacle « Banc public » a reçu le soutien du « Lieu noir » à Sète et du « Théâtre Foirail » à Chemillé.​

© 2013 Cie Les ELéments DISPOnibles